Comment choisir un métier et un parcours ?

Avant de s’engager dans la voie de l’apprentissage, il est très important que le jeune choisisse un métier qui lui convient et qu’il construise son parcours en fonction de celui-ci et de ses capacités.

S’informer sur les possibilités

Afin de choisir aux mieux son métier, il est indispensable de bien se renseigner sur la question des modalités, c’est-à-dire quel est le niveau de diplôme requis, quelles sont les débouchés, les qualités et les contraintes, etc. Pour trouver des informations, vous pouvez vous dirigez vers les Centres d’Information et d’Orientation, les Missions Locales ou encore les sites Internet comme :

Essayer différents métiers

Le stage de troisième au collège apparait comme particulière­ment pertinent, souvent à l’origine de vocation pour un métier.

Dans le cadre du plan Normand de relance de l'apprentissage, le dialogue avec les autori­tés académiques et les partenaires de l’apprentissage s’ouvre pour que davantage de stages de découverte soient propo­sés aux collégiens et lycéens, en utilisant les plateaux tech­niques des CFA, à la fois sur période scolaire, dans le cadre du Parcours Avenir, mais aussi durant les vacances scolaires (ex : modèle du « mini-stage découverte », appuyés par les Chambres de Commerce et d’Industrie, de 1 à 5 jours pendant les périodes de vacances scolaires est un modèle ; info sur : mini stage découverte

Quels types de diplômes peuvent être préparés ?

Contrairement à ce qui est dit dans les idées reçues, l’apprentissage permet de préparer des diplômes allant jusqu’au Bac +5

Niveau V - 1er niveau de qualification

  • le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) et CAP agricole, il se prépare en 2 ans et permet d’obtenir une qualification pour un métier déterminé.
  • Le Brevet  Professionnel Agricoles (BPA), il permet d’obtenir une qualification professionnelle d’employé ou d’ouvrier qualifié dans le domaine agricole et para-agricole.

Niveau IV - équivalent Baccalauréat

  • Le Baccalauréat Professionnel (BAC PRO), il se prépare en 3 ans et apporte les connaissances techniques et pratiques approfondies exigées par l'exercice d'une métier. Il peut se préparer en 2 ans après un BEP ou d’un CAP du même secteur d'activités, un autre BAC...
  • Le Brevet Professionnel (BP) et BP agricole, il atteste l’obtention d’une qualification supérieure et facilite la création de sa propre entreprise. Certains BP sont obligatoires pour les professions réglementées.
  • Le Brevet Technique des Métiers (BTM), il permet d’acquérir une qualification professionnelle dans le secteur de l'artisanat et permet d'évoluer vers des responsabilités d'encadrement et de production.
  • Le Brevet Professionnel de la Jeunesse de l'Education Populaire et du Sport (BPJEPS), il se prépare en 1 an et atteste des compétences professionnelles indispensables à l'exercice de métier dans une spécialité donnée de l'animation.

Niveau III - équivalent BAC+2

  • Le Brevet Technicien Supérieur (BTS) et BTS agricole (BTSA), se prépare en 2 ans, il donne une formation pour amener à une qualification permettant d'exercer des responsabilités, d'assumer des tâches d'encadrement.
  • Le Diplôme Universitaire Technologique (DUT) se prépare en 2 ans, il forme des personnels d'encadrement connaissant l'ensemble des fonctions de leur spécialité et capables de s'adapter à une famille d'emplois dans la production, la recherche appliquée ou les services.

Niveau II - équivalent BAC+3 ou 4

  • La Licence Professionnelle, elle se prépare en un an à l'Université après la validation de deux années d’études d’enseignement supérieur ou un d’un titre ou un diplôme homologué par l’Etat au niveau III.
  • Le Diplôme de Comptabilité et Gestion (DCG) sanctionne un niveau de connaissances générales et spécialisées en comptabilité et gestion.

Niveau I - équivalent BAC+5

  • Le Diplôme d’Ingénieur, il est accessible dès la validation d’un Bac +2 et permet l’exercice de cadre technique grâce à trois années de formation.
  • Le Master, il valide les cinq ans d’études post Bac. Il associe formation générale et formation professionnelle et permet de s'initier à la recherche scientifique correspondante.
  • Le Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG) ouvre la voie aux carrières d'expertise comptable et de commissariat aux comptes.

 

D’autres diplômes peuvent d’effectuer en apprentissage comme la Mention Complémentaire, ou le Certificat de Spécialisation. L’apprentissage peut aussi passer par des titres ou diplômes enregistrés dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Activé